Fête de Noël

Publié le par Marie


Un peu d'histoire sur la fête de Noël, c'est très intéressant !


Sur l'article de wikipedia il y a d'autres paragraphes mais je ne voulais pas tout mettre je trouvais un peu long.

Noël
est une fête religieuse païenne celtique (fête de la maternité) puis chrétienne célébrant chaque année la naissance du Christ, commémorée par des offices religieux spéciaux, des échanges de cadeaux et de vœux. La date du 25 décembre coïncide avec des fêtes païennes plus anciennes liée au solstice d'hiver.


Tradition


Noël est aussi fêté par un grand nombre de personnes non chrétiennes. En-dehors des aspects religieux, la manière la plus courante de fêter Noël consiste à se rassembler en famille ou avec des amis, à organiser une veillée autour d'un feu de bois, à mettre un sapin décoré dans la maison et à échanger des cadeaux. Noël est un jour férié dans de nombreux pays de tradition chrétienne, qui tombe le 25 décembre dans les pays de tradition catholique, protestante et la plupart des orthodoxes, et le 7 janvier du calendrier grégorien (25 décembre du calendrier julien) dans les pays de tradition orthodoxe-russe (Russie, Ukraine, Biélorussie, etc.).

Antériorité chrétienne


Bien avant l'apparition du christianisme, l'époque du solstice d'hiver était déjà une période charnière de l'année, qui regroupait de nombreuses croyances païennes relatives à la fertilité, maternité, la procréation et à l'astronomie. Elle donnait donc lieu à de nombreuses manifestations. Mais à part la fête chrétienne, aucune des fêtes décrites ci-après n'a porté le nom de « Noël », même si certaines croyances pré chrétiennes ont peut-être continué à être pratiquées au moment de Noël après l'apparition du mot.

Origines de la fête de Noël

Le solstice d'hiver était célébré bien avant la naissance du christianisme : les Romains antiques fêtaient les Saturnales : pendant ce temps de bascule vers l'an neuf, les gens s'offraient des cadeaux, les esclaves devenaient les maîtres et inversement.

À partir du règne de l'empereur romain Aurélien (270-275), ils fêtèrent officiellement la renaissance du soleil invaincu au solstice d'hiver (vers le 21 décembre en Europe) qui commençait la nouvelle année, annoncée par le rallongement des jours. Venu de Perse, ce culte dérivé de celui de Mithra s'est répandu au IVe et IIIe siècles av. J.-C. et se concluait par le sacrifice d'un taureau, le Sol Invictus (soleil invaincu) correspondant à la naissance du jeune dieu solaire, qui était censé surgir d'un rocher ou d'une grotte sous la forme d'un enfant nouveau-né.

La fête des Sigillaires, « ancêtre » de la Saint-Sylvestre, concluait les festivités à la fin du mois de décembre.

Lorsque Jules César réforme le calendrier, le solstice d'hiver tombe un 25 décembre. Mais le calendrier du mathématicien Sosigène d'Alexandrie (calendrier julien, avec des années de 365 jours et une année bissextile tous les quatre ans) était imprécis car il donnait onze minutes en trop tous les ans. Le temps passant, le décalage devient de plus en plus visible. En 325, on constate lors du Ier concile de Nicée qui fixe la date de Pâques (calcul de la date de Pâques), que l'équinoxe qui se déroule le 21 mars aurait dû tomber le 25 mars, faute au décalage non pris en compte dans le calendrier julien.

En Norvège, au Xe siècle, le roi Håkon Ier de Norvège aurait décidé que la fête du Midtvintersblot (fête du milieu de l'hiver, où le lutin Julenisse distribuait des cadeaux) serait fêté en même temps que le Noël chrétien [1].

En 1582, où Pâques tombe un 11 mars, le pape Grégoire XIII décide de corriger le calendrier julien et le remplace par le calendrier grégorien, plus précis : il supprime les années bissextiles en trop, remet Pâques à l'équinoxe de printemps, retire les jours entre le 4 et le 15 octobre 1582 mais ne veut pas corriger Noël, qui tombe alors un 25 décembre, conformément au Concile, mais contrairement à la fête païenne romaine.

Ma source est www.wikipedia.org


 


Publié dans Fêtes historique

Commenter cet article

gunnar 27/12/2006 23:38

J'aime beaucoup te lire... c'est un réel plaisir.gunnar

henri 25/12/2006 19:26

Quand je dis que l'homme à besoin de rites qu'ils sois païens ou religieux! C'est une manière de se retrouver ensemble! Et peut importe les esprits chagrins qui critiquent les fêtes ;-)

Marie 25/12/2006 14:36

Bonjour Marie,
J'aime beaucoup ton blog, qui est plein de sensibilité. Je serais heureuse de pouvoir un jour converser avec toi car tu sembles être une belle personne.
Passe une belle journée.
Marie

Marie 25/12/2006 16:58

Bonjour et bienvenue sur mon blog Marie,Merci pour ton jolie message....Pas de problème pour échanger, c'est quand tu en as envie....Je suis un peu déçu de ton blog, car pour te laisser un comm, c'est complexe....il faut s'inscrire....enfin je comprends pas tout...A bientôt, bises