Emer Symons

Publié le par Marie


Triste journée au Dakar 2007

Le motard sud-africain Elmer Symons (KTM) s'est tué mardi lors de l'étape 4 du Dakar 2007. Les circonstances du drame sont encore mal définies.



Un motard sud-africain, Elmer Symons (KTM/N.107), s'est tué accidentellement lors de la 4e étape du Dakar 2007 reliant mardi Er Rachidia à Ouarzazate (Maroc). Le PC course a reçu à 9h16 une alerte irritrack en provenance du km 142. Parvenue sur les lieux par hélicoptère huit minutes plus tard, la direction de course n'a pu que constater le décès, confirmé 10 minutes plus tard par l'hélicoptère médical.

Chef d'entreprise spécialisé dans l'exportation de pièces mécaniques des Etats-Unis vers l'Afrique du Sud, Elmer Symons, 29 ans, participait à son premier Dakar en tant que concurrent. Il en avait effectué deux autres dans une équipe d'assistance. Il occupait la 18e place du classement général.

"On ne connaît pas exactement les causes de l'accident ni de la mort du pilote. L'accident est arrivé sur un secteur signalé comme dangereux, de niveau deux (sur trois). Un passage o il y a des vaguelettes de sable. C'est un accident de course dans une compétition hors piste extrêmement difficile", a déclaré à l'AFP Etienne Lavigne, le directeur du rallye.

"C'est le PC de course à Paris qui a reçu l'alerte automatique qui se déclenche en cas de décélération brutale de la moto. Le pilote est sans doute mort sur le coup. Son corps a été transporté à la morgue d'Er Rachidia et la famille prévenue. Elmer Symons est Sud-Africain mais il vit aux Etats-Unis (à Northcross en Géorgie)" , a précisé Etienne Lavigne. Il était né le 14 février 1977 à Ladysmith en Afrique du Sud.

Ma source est www.eurosport.fr

Publié dans Mon Amoureuse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lancelot 10/01/2007 22:37

@GunnarMerci Gunnar de t'inquiéter pour moi.Si, j'ai plein de passions: la peinture, la musique, le chant, la photo, la poésie, les romans ... Ce que j'ai voulu dire c'est que ces "hobbies" ne me sont pas chers au point d'être prêt à mourir pour eux.Par contre si un richissime philanthrope me sponsorise une aventure du genre du Dakkar, je ne dirai pas non, même si je devrais laisser ma peau dans l'aventure. Attn.: je ne vais pas participer à la légère. Bien entendu que je vais m'entraîner avant. :-)Bien à toi.

Marie 12/01/2007 08:35

Hello Lancelot,Cela te dit d'aller faire le Dakar avec moi ?  ;)Bises et à bientôt

henri 10/01/2007 22:06

je comprends cette passion!  A une échelle plus modeste, j'adore le roller et rouler comme un fou dans les rues au milieu des voitures, je connais les risques, mais c'est plus fort que moi!

Marie 12/01/2007 08:34

Hello Henri,Ah Henri et ces roller.......AttentionA bientôt

stella:0040: 10/01/2007 19:48

Bonjour Marie, je viens mettre un com sur le post de l'accident de ce motard qui vivait enfin son rêve. Tous les motards, et par extension aussi tous les pilotes connaissent parfaitement les risques de tels rallyes. Ils les intégrent et n'en ont pas peur. L'adrénaline leur permet de dépasser tout ça pour ne vivre que leur passion dévorante. Quand la passion les emporte, c'est triste pour leur entourage, pour eux aussi, mais un pilote sait qu'il peut mourir sur un accident et il part quand même. Quelque part, ils sont allés au bout de leurs rêves, et j'ai une pensée pour tous ces virtuoses de la piste aujourd'hui disparus.

Marie 12/01/2007 08:33

Hello Stella,merci pour ton message et à bientôt

Flo 10/01/2007 18:51

Une bien triste nouvelle, mais qui malheureusement fait partie des risques que prennent les coureurs, principalement en moto. Malheureusement, dans de tels sports, des accidents sont assez courants, et souvent graves. C'est aussi ce qui rends ces sports attirants, un certain gout du risque, ou tout du moins une telle passion qu'on est capable de prendre de nombreux risques. Ne vaut il pas mieux mourir de sa passion que d'un cancer ou d'autres manières pire encore ??

Marie 12/01/2007 08:32

Hello Flo,Il est vrai que je préfèrerais aussi mourir de ma passion que de la maladie....Bises et à bientôt

gunnar 10/01/2007 10:37

C'est inquiétant de ne pas avoir de passion Lancelot... même pas un petit truc ? Suis  d'accord sur le volet passion / mort. Mais le Dakar a cette formidable force ; nous servir la mort au quotidien pour que des sponsors s'éclatent dans le sable. On ne me fera pas le coup de l'amateur qui bricole sa voiture particulière pour gravir les plus belles dunes et sortir une pelle à neige dès qu'il est ensablé. Cette version de l'épreuve est devenue minoritaire.

Marie 12/01/2007 08:31

Hello Gunnar,Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi, je ne pense pas que le Dakar je réjouis de nous servir des morts....A bientôt