Simone Veil

Publié le par Marie

Cette femme me touche beaucoup...son histoire me touche énormément. Son combat pour les femmes est très fort....

C'est pourquoi je vous la présente...


Simone Veil (née Simone Jacob le 13 juillet 1927 à Nice), est une femme politique française.

Rescapée de la Shoah à Auschwitz, Simone Veil est avant tout connue pour la loi dite Loi Veil dépénalisant en France l'avortement qu'elle fit adopter par le Parlement français comme ministre de la santé en 1975. Elle est aussi la première femme à présider le Parlement européen de 1979 à 1982.

Biographie

Fille d'un architecte, Simone Jacob est d'origine juive, ce qui lui vaut les persécutions nazies pendant l'occupation. Déportée avec sa famille en mars 1944 au camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau (sous le matricule 78651), elle en est la seule survivante avec sa sœur. Elles sont libérées le 27 janvier 1945.

Ayant obtenu son baccalauréat en 1943 avant d'être déportée, elle s'inscrit en 1945 à la faculté de droit et à Institut d'études politiques de l'Université de Paris où elle rencontre Antoine Veil, futur inspecteur des finances, qu'elle épouse le 26 octobre 1946. Ils ont trois fils.

Munie de sa licence et de son diplôme de l'I.E.P., elle renonce à la carrière d'avocat qu'elle avait envisagée pour entrer dans la magistrature où elle mène sa carrière jusqu'en mai 1974.

Elle devient alors, après l'élection de Valéry Giscard d'Estaing à la présidence de la République, ministre de la Santé dans le gouvernement dirigé par Jacques Chirac, poste qu'elle conserve sous les gouvernements successifs de Raymond Barre jusqu'en juillet 1979.

À ce titre, elle est maître d'œuvre de l'adoption par le Parlement du projet de loi sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG), qui dépénalise l'avortement, texte qui entre en vigueur le 17 janvier 1975. Elle devient, et le reste longtemps, la personnalité politique la plus populaire de France.

En juin-juillet 1979, elle quitte le gouvernement pour conduire, à la demande de Valéry Giscard d'Estaing, la liste Union pour la démocratie française (UDF) lors des premières élections européennes au suffrage universel, devenant dans la foulée la première présidente du Parlement européen, fonction occupée jusqu'au début de l'année 1982 (accord tacite entre les groupes de présidence tournante à mi-mandat).

En 1984, avec Jacques Chirac, elle impose à l'opposition une liste unique aux élections européennes. Sa liste obtient, le 17 juin 1984, plus de 43 % des voix.

En mars 1993, elle est nommée ministre d'État, ministre des Affaires Sociales, de la Santé et de la Ville dans le gouvernement dirigé par Édouard Balladur, fonction qu'elle conserve jusqu'en mai 1995.

Elle est ensuite membre du Haut Conseil à l'Intégration.

Elle est nommée membre du Conseil constitutionnel en mars 1998, son mandat venant à échéance en mars 2007.

En 2005, elle appelle à voter "OUI" au referendum du 29 mai, provoquant une polémique sur la compatibilité de son engagement et sa présence au Conseil constitutionnel.

Elle est par ailleurs présidente de la Fondation pour la mémoire de la Shoah.

Malgré sa popularité, Simone Veil compte aussi certains détracteurs parmi les opposants à l'avortement.

Elle est membre du conseil d'administration de l'IFRI.


Ma source est www.wikipedia.org

Publié dans Personnages

Commenter cet article

Breizhmaine 20/11/2006 12:10

Bonjour Marie,
 
Merci de ta visite chez moi, reviens quand tu veux.
Pour ce qui est de Simone Veil, tout en elle est admirable : Son courage face à la barbarie et également le pardon qu'elle a fdepuis longtemps accordé au peuple allemand, son implication dans la construction européenne (qui vient de la guerre à n'en pas douter) et son engagement pour la cause féminine avec cette fameuse loi Veil, dont personne ne voulait à l'époque et où touts les parlementaires disaient "c'est une affaire de femmes".
Elle a ce courage et cette volonté qui font que c'est, et pour longtemps je pense, une des plus grandes femmes politiques de l'Après guerre.Messieurs les politicards, prenez en de la graine !
Bonne journée

Barbarette 13/11/2006 11:38

Une sacrée bonne femme cette Simone !Elle inspire le respect.

heure-bleue 13/11/2006 10:05

Dommage pour nous, elle aurait pu se présenter à la Présidence, j'aurais voter sans me poser de questions pour elle...

kéline 12/11/2006 22:22

Une femme admirable, personne ne peut rester indifférent 
 à son histoire à son parcours! La souffrance qu'elle a vécue lui a donné une lucidité et une force extraodinaire! Merci Marie de nous parler d'elle.Bises et bonne soirée

TINA 12/11/2006 20:52

Oui une "grande" femme qui a passera dans la postérité et dont nous les femmes nous pouvons et pourrons lui dire un énorme merci... C'est bien de parler d'elle et de la présenter à d'autres qui peut êtrene la connaisse pas ou ne save pas ce que nous lui devons... Oui...une "grande " dame...