Violences

Publié le par Marie


J'ai trouvé ce poème sur un blog et j'ai été très touchée !

J'ai reçu des fleurs aujourd'hui

Ce n'était pas mon anniversaire

Ni un autre jour spécial.

Nous avons eu notre première dispute

Hier dans la nuit et il m'a dit beaucoup

De choses cruelles qui m'ont vraiment blessées.

Je sais qu'il est désolé et qu'il n'a pas voulu

Dire les choses qu'il a dites,

Parce qu'il m'a envoyé des fleurs aujourd'hui...

J'ai reçu des fleurs aujourd'hui.

Ce n'était pas notre anniversaire

Ni un autre jour spécial.

Hier, dans la nuit, il m'a poussée

Contre un mur et a commencé à m'étrangler.

Ça ressemblait à un cauchemar,

Je ne pouvais croire que c'était réel.

Je me suis réveillée ce matin

Le corps douloureux et meurtri.

Je sais qu'il doit être désolé

Parce qu'il m'a envoyé des fleurs aujourd'hui...

J'ai reçu des fleurs aujourd'hui.

Aujourd'hui c'était un jour très spécial,

C'était le jour de mes funérailles.

Hier dans la nuit, il m'a finalement tuée.

Il m'a battue à mort.

Si seulement j'avais trouvé assez

De courage pour le quitter,

Je n'aurais pas reçu de fleurs aujourd'hui...


Publié dans Maux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tann 07/04/2009 01:49

Woww. C'est tellement touchant !

patriarch 03/11/2006 20:23

Honteux ! Ce n\\\'est pas un homme,c\\\'est une bête !

domi 03/11/2006 16:15

Si ce texte n'était pas aussi tragique, je diraid qu'il est sublime et horrifiant à la fois quand tu sais que c'est une femme battue qui a dû l'écrire; j'ai beaucoup de mal à comprendre comme une femme accepte cette maltraitance parfois jusqu'à en mourir.
Bisous et bon week-end

Marie 03/11/2006 18:32

Bonsoir,Merci à tous pour vos messages...Il est vrai que ce texte est très poignant....Je pense que le fais d'être battue et que la personne reste et bien c'est que parfois on préfère ne pas voir la vérité en fasse...tout cela est très complexe...A bientôt et  merci pour vos visitesMarie

kéline 03/11/2006 15:28

Oh quel  triste poème Marie, la violence conjugale tue, jour après jour,  des femmes qui ne demandaient qu'à vivre. Voila qui me rappelle la mort de Marie Trintignant.Bises et bonne fin de journée 

Barbarette 03/11/2006 12:27

C'est terrible ce poème !!! Cette personne doit trouver le courage de porter plainte et éventuellement retourner les fleurs à son expéditeur! Celles-ci ne répareront pas le mal à la base de cet envoi déplacé ! Comment quelqu'un peut-il penser être excusé avec un bouquet après avoir voulu étrangler ??? C'est vraiment hallucinant !!!