L'élection de Ségolène Royal

Publié le par Marie

AS--gol--ne.jpg

AP | 27.04.2007 | 18:30

Votez Ségolène Royal !


A  neuf jours du second tour de la présidentielle, l'Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans (Inter-LGBT) note que le projet de Ségolène Royal "ouvre la voie à l'égalité" avec les couples hétérosexuels, notamment en termes de mariage et d'adoption, alors que l'élection de Nicolas Sarkozy serait "porteuse de régressions".

Contacté vendredi au téléphone par l'Associated Press, son porte-parole Alain Piriou a expliqué que l'Inter-LGBT ne donnait pas de consigne de vote car c'est "un petit peu dépassé": "on ne veut pas être des directeurs de conscience". Toutefois, "pour l'Inter-LGBT, l'élection de Ségolène Royal serait une bonne nouvelle, celle de Nicolas Sarkozy en serait une mauvaise".

Dans un communiqué de presse, l'association estime que lors d'entretiens récents, le candidat UMP a tenté d'expliquer l'orientation sexuelle "d'une façon inacceptable", en dressant "des parallèles entre la pédophilie, le viol, le meurtre, l'autisme, le suicide et l'homosexualité". L'Inter-LGBT lui reproche un "amalgame" consistant à mettre "l'homosexualité sur le même plan que des pathologies ou des comportements criminels".

Par ailleurs, elle rejette le projet d'Union civile proposé par Nicolas Sarkozy qui serait réservé aux couples homosexuels et se substituerait au Pacs. "C'est un sous-mariage" qui "exclut les droits liés à la filiation", note l'Inter-LGBT qui y voit "une solution communautaire, stigmatisante, ghettoïsante".

Son adversaire socialiste, elle, est pour l'ouverture du mariage et de l'adoption aux couples de même sexe. "Sur les questions les plus symboliques, Ségolène Royal s'est engagée avec clarté en faveur de l'égalité", souligne l'association, en saluant la priorité au "dialogue" promise par la prétendante à l'Elysée.

En revanche, "avec Nicolas Sarkozy, le débat prendra fin le soir du second tour de la présidentielle", prédit-elle en rappelant que "depuis qu'il préside l'UMP, Nicolas Sarkozy n'a jamais honoré sa promesse d'une rencontre avec l'Inter-LGBT".

Publié dans Acutalités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gunnar 01/05/2007 08:52

J'ai croisé des jeunes ce week end et on a parlé politique sur un marché. Ils m'ont dit tout sourire, "nous on vote Bayrou", je leur ai répondu, "ok mais au second tour?". Réponse, "pareil, on vote Bayrou"? Cette boutade illustre le dilemne qui s'offre aux électeurs et le résultat du scrutin qui pourrait être serré. Les Français se sentent rassurés par Ségolène, ont envie de son projet social, cette approche européenne, environnetale... mais ils veulent aujourd"hui que la France ait un coup de pied aux fesses pour se remettre au travail. Sarkozy les tente avec notamment les aides aux premiers propriétaires immobiliers, aux patrons de personnes d'aides à domicile, mais il fait peur avec ses amalgames populistes.

lancelot 30/04/2007 23:21

Salut Marie fan-de-Segolène-Royal. La compétition est de plus en plus serrée. Je ne sais pas si j'aurais un peu de temps pour écrire un billet sur ces élections. En tout cas si ça t'intéresse, dimanche 6 mai je ferai partie d'une équipe de journalistes qui va couvrir en direct l'événement depuis Genève. Donc on aura le droit de publier les estimations avant 20h00. Alors rdv sur mon blog dimanche, c'est dans les commentaires qu'il y aura les mises à jour. Bizzzzzzzzz.

G�rard 30/04/2007 11:54

Salut
Si voter changeait quelquechose ..cela ferait longtemps que ce serait interdit
Coluche
Bises
Gérard

Sylviane 30/04/2007 06:18

C'est pas gagné malheureusement mais on peut toujours espérer... Sinon pour répondre à ta question, je vais bien merci et j'espère qu'll en est de même pour toi... Bon courage pour ta recherche d'emploi.
Bises et bonne semaine, Syl